vendredi 21 février 2014

Profession Esclave (ou boniche)

Il y a des jours, comme ça, où tout part en vrille.
D'un petit mot, d'un geste, tout bascule.
Tout bascule, tout déborde, rien ne va plus.


Ce fut le cas ce matin, chez moi. Ou plutôt hier soir, en rentrant du boulot, vers 23h00. Alors que Loulou et Mini Loulou avaient passé la soirée ensemble à la maison,  c'était à mon tour de travailler à la pizzeria. A la pizzéria RAS, ou plutôt comme d'habitude, rien de particulier à signaler. Mais en rentrant, alors que je veux prendre une douche, je me trouve en face de la petite baignoire de Mini Loulou, laissée en plan dans la douche, avec tous ses jouets au milieu. Ma réaction : m'énerver, m'énerver après Loulou (le grand) qui n'avait pas rangé. C'est pas bien grave me direz-vous! Mais bon ! Ca a le don de m'agacer fortement, parce que quand je rentre j'ai autre chose à faire que de ranger les affaires des autres. Tiens ! J'aimerais bien aller me laver et me coucher par exemple !
Donc bon, je me couche légèrement agacée. 

Ce matin, au réveil, je me trouve à nouveau face aux affaires des autres, au milieu de l'appartement. Comme si toutes ces affaires attendaient que Bobonne se lève et les replace à leur place.
Donc, après "inspection" de la maison, je retrouve ça et là : un pyjama et des chaussettes sur le tapis, un plateau du petit-déj' sur le canapé, le pot de Nutella sur le comptoir (alors que je suis en plein régime, sympa les gars), la couverture d'Enzo par terre dans sa chambre, la nappe de la veille (pas secouée) sur la table... Et Merde ! Je ne suis pas la bonne !
Et là, je me mets dans une rage folle. 
Réaction de Loulou : une réaction flirtant entre l'étonnement et l'agacement. Mais bon sang, c'est qui qui doit être agacé ? C'est qui qui doit s'étonner d'être devenue la bonne des autres ?
Ce fut une sortie d'implosion (je ne sais pas si mon état de fatigue du moment a aidé). En tous cas, je me suis mise dans une colère noire. 

A la maison, je suis devenue l'esclave de mes 2 hommes et demi. 
L'esclave de Mini Loulou. Même s'il a fait quelques efforts pour ranger, je dois sans cesse le rappeler à l'ordre. Et dans sa chambre  n'en parlons pas, c'est Shanghai (mais là, c'est plus mon problème, je ferme la porte et le problème est réglé)
L'esclave du grand Loulou (mon mari). Qui, lui, ne voit pas ce qu'il y a à ranger. Pour lui c'est propre, c'est rangé, c'est nickel. Un pyjama toute la journée sur le tapis ça ne le dérange pas. Un lit en vrac non plus. Pourtant il fait l'effort mais c'est comme pour les vêtements (lisez la tenue vestimentaire d'Enzo), il ne voit pas où est le problème.
Et puis, je suis aussi l'esclave de Sacha "Le chat". Lui aussi met le bordel partout où il passe : dans la salle de bain avec les grains de litière, dans le salon avec son arbre à chat qui perd de sa moumoute verte fluo, devant sa gamelle avec des croquettes partout, et dans tout l'appart' avec ses petits jouets. 
Mais ça n'est pas tout, mon nouveau job d'esclave à plein temps ne s'arrête pas à la porte de mon appartement. Y a aussi le boulot. 
Au boulot, pour faire simple et rapide, je travaille en permanence avec trois hommes. Je vous laisse très facilement imaginer ma place au milieu d'eux trois : La bonne !
Rien n'est rangé à sa place, rien n'est nettoyé, rien n'est trié si je n'y mets pas mon nez. Donc je passe beaucoup de temps à passer derrière eux. Chaque poste de travail est à vérifier. C'est épuisant.

J'ai compris une chose :
La fonction de l'homme est de déranger et celle de la femme est de ranger.
Quel que soit leur âge, leur race (et oui même le chat s'y met), que ce soit à la maison ou au boulot c'est toujours pareil, il faut passer derrière eux.

Nous sommes des Mamans-Boniches, des Epouses-Boniches, des Patronnes-Boniches et plus tard nous deviendront des Mamies-Boniches...
Quel bel avenir ! 
Des nerfs (fallait que je me défoule) j'en ai parlé à une amie d'une soixantaine d'années ce matin. Elle m'a confirmé que le travail de Bobonne ne s'arrête jamais, quel que soit l'âge. Elle même est obligée de repasser derrière son compagnon de soixante dix ans qui est incapable de ranger ni de nettoyer après avoir sali. Si elle ne nettoie pas, une couche de miettes s'accumule sur le tapis du salon jusqu'à ce qu'il...jette le tapis appelle Bobonne pour nettoyer A SA PLACE !

C'est grave ! Je vous le dis, c'est TRES grave !


La vie est courte et pourtant nous occupons un grande partie de notre temps à passer derrière les autres. 
"Selon l'INSEE nous consacrons en moyenne 3 heures par jour à des tâches domestiques (cela représente 60 milliards d'heures de travail domestique par an)"...au lieu de nous détendre, de nous reposer, de jouer avec nos enfants, de pratiquer du sport, de profiter de notre temps tout simplement.

"Cette même étude affirme que les femmes y consacrent plus de temps que les hommes. Ainsi, les mères de famille en couple réalisent en moyenne 34 heures de travail domestique par semaine, contre 17 pour les hommes".  Et pourtant nous travaillons autant que nos maris. 

Où est l'égalité homme-femme dont on nous rabâche les oreilles ?

Alors voilà, je décide de me mettre en grève et de tester mes hommes (à la maison comme au travail). 
Je vais laisser trainer les affaires, laisser le lave-vaisselle plein, laisser la vaisselle dans l'évier, laisser trainer leurs pyjamas, chaussettes et chaussures en plein mi-temps, laisser les lits en vrac, laisser les manteaux et vestes pendues aux chaises du salon, laisser télécommandes, ordis et tablettes trainer sur le canapé... Et puis quand il y aura trop de tout partout peut-être que j'aurais droit à une réaction de leur part. 
En espérant que leur réaction amène aussitôt une action : RANGER !!!!!!!!!!!

Et vous, c'est comme ça chez vous aussi ? 



Petits articles sur le sujet :

13 commentaires:

  1. Je fais régulièrement des grèves ce qui petit à petit a fait comprendre à ma moitié les choses...
    très sincèrement plus il vieillit plus il se bonifie...
    Sandra.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais attends ! Moi il est déjà vieux !!!!!!!!
      Non sérieusement, moi c'est plutôt le contraire en fait !
      Pfffff
      bizzz

      Supprimer
  2. Perso, vue l'heure a laquelle rentre Stan le soir et a laquelle il part, ça m'obligerait a attendre au moins 1 semaine...c'est pas rentable
    Quant aux enfants, le rangement n'est pas la priorité d'Elise donc on est derrière elle...le problème c'est q Stan est très exigent avec le rangement pour Élise mais pour lui, c'est beaucoup plus...facultatif du coup c'est compliqué d'être crédible
    Flavian, lui, va ranger spontanément, ça lui prend donc on est moins sur son dos, bien que qd il fait sa feignasse avec ses ''je suis fatigué'' ''je sais pas comment on fait'', ça fait râler
    Et ton amie a raison, ma mère me le confirme tous les jours... Continuons d'espérer, nous vivrons longtemps !!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Courage les filles ! Et poursuivons la grève ! Enfin pas pour toi Caro parce que sinon ta maison va vite devenir un capharnaüm!
      Bisous

      Supprimer
  3. Idem à la maison. Monsieur ne range pas et ne nettoie pas la maison ! Des miettes sur la table : ben pas grava, y'en aura d'autres demain. Grrr c'est énervant à la longue ! "J'explose" régulièrement, surtout le soir : je passe énormément de temps à l'étage entre le brossage des dents, l'histoire, le coucher des 2 loulous (qui ont un fichu caractère ...) et quand je redescends et que la table n'est pas débarrassée ça a le don de me mettre hors de moi ! Courage, bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ça je te comprends ! Complètement. On dirait qu'ils ne se rendent pas compte qu'il y a des choses à ranger . C'est peut-être ça qu'on appelle des œillères, non ?
      Bizz et courage !

      Supprimer
  4. Je constates que je ne suis pas la seule et curieusement cela me soulages de lire ton article, ex type :
    Mon homme ne travailles pas le lundi matin pour lui : levé à 10 heures, il s'habille, fait le lit, téléphone à sa mère (oui tous les jours) - 42 ans ... No comment, passe vite fait un coup d'aspi (vite fait c'est vite fait c'est pas sous les meubles, ni derrière les portes), regarde la télé, va sur l'ordi et fait le manger pour midi (généralement il prend les plats que moi je prépares le we pour nous avancer en semaine...
    Moi je ne travailles pas le mercredi après midi : je débauches, je récupères ma fille, je prépares à manger, je débarasse ensuite, je passe l'aspi, je range ce qui s'est entassé le we, quelques fois je fais les courses, je prépares les affaires de la petite, songe au menu du soir que je prépares aussi, mets la table bref.... Je n'ai pas une minute à moi....
    Le we il se lève à 10 heures et moi beaucoup plus tôt à cause soit de ma fille, soit de la sienne, qui se réveille généralement vers 7h30 ou 8 heures, vive la vie de couple....

    RépondreSupprimer
  5. Et voilà, c'est ça notre vie d'épouse et de maman. C'est terrible !
    Toi tu bosses en double : à la maison et au boulot et ton homme passe "vite fait" l'aspi.
    C'est pas très équilibré et je crois que c'est pareil chez tout le monde.
    Perso je n'aimerais pas que mon mari fasse "la femme de ménage" mais j'aimerais juste qu'il range ce qu'il dérange !
    C'est pas difficile non ?????
    Bizz et courage !

    RépondreSupprimer
  6. Je comprends ta colère car je la partage. A la maison c'est exactement la même chose, mon mari dérange sali et moi je range et je nettoie. Et si ce n'est pas nettoyer j'ai le droit à des remontrances pas de façon méchante mais bon c'est pénible. Ce n'est pas tellement le fait de faire le ménage qui ma gène car je ne déteste pas ça, C'est surtout que derrière je vois que l’irrespect et c'est ça qui me gène le plus. Aller courage !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis entièrement de ton avis. C'est pas vraiment le fait de ranger qui dérange mais plutôt de devoir passer derrière les autres. C'est pourtant simple de ramasser ce qu'on dérange, ça prend 5 minutes.
      Et surtout ça évite à Bobonne de se crever à la tâche !

      Supprimer
  7. oh j'ai essayé la grève pendant 3 semaines et rien il ne voyait rien ! tout était nickel pour lui (pour eux) ! Alors grosse discussion et du coup moitié moitié pour les taches ménagères... enfin presque car il a compris et mets 1h pour faire une tache de 15mn, alors je mets la main à la pate... On ne s'en sortira jamais de ses hommes bordélique !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est tout a fait ça ! T'as bien résumé le(s) problème(s) : non seulement ils ne voient pas le bordel à la maison mais en plus ils mettent trois fois plus de temps que nous pour réaliser une tâche ménagère. Au final, ça sert à rien .
      Mais quelle galère les filles !!!!!

      Supprimer
  8. Je vis la même chose au quotidien et ça m'use, j'ai pleins de paires de chaussures à lui devant l'entrée (basket de rugby, bottes de pompiers, chaussures de villes) au point même que parfois le soir en rentrant du travail j'ai du mal à pousser la porte...je passe au moins 1h tous les soirs à faire les même gestes..(vider le lave vaisselle, ranger le pti dej de Monsieur, les fringues qui trainent, le lavabo sale, les WC pour lesquels Monsieur oublie parfois de tirer sa chasse d'eau, je fais des lessives, aspirateurs ..). Pourtant il rentre tous les soirs avant moi, mais NON, il ne voit pas de rangement à faire dans l'urgence, il me répond je ferai ça ce weekend...Le pire c'est quand je range la cuisine...et que j'y retourne 2 h après et là je retrouve encore de la vaisselle dans l'évier, des bouts de papier, des miettes, des bouteilles sorties du frigo pas rangées....Ce qui m'exaspère le plus moi aussi c'est de ranger derrière lui alors que seule je n'aurai pas ça à faire...Et aussi le fait qu'il ne respecte par l'endroit propre que je viens de ranger...ça me tue...ça me fatigue...et j'ai moi aussi essayé de faire grève mais une fois que Bagdad est installée à la maison je ne tiens plus, et je me dis aussi "si du monde arrive à l'improviste la honte"...j'ai aussi essayé le planning des tâches mais ça ne l'a pas fait non plus.... parfois je fais le ménage le matin en me disant quand je vais rentrer le soir ce sera nikel...mais si il rentre avant moi c'est mort : blousons sur les chaises, boite à outils dans le salon, il est charpentier donc j'ai des planches de bois pleins la maison...le sac de rugby dans le salon...bref je n'en peux plus ^^ et je n'ai toujours pas d'enfants, donc j'imagine même pas avec des bambins.. :'(

    RépondreSupprimer

Merci pour votre commentaire ! Laissez votre prénom !