mardi 28 octobre 2014

Astuces pour réussir au CP

Non, non ! Ne croyez pas que j'ai pris la grosse tête au point de m'inviter chez vous, en bonne psychologue de bas étages, pour vous donner des tas de conseils sur la scolarité de votre enfant.
C'est pas mon genre.
Ce que je vous propose aujourd'hui, c'est un résumé de la réunion à laquelle j'ai assisté le dernier lundi avant les vacances, dans la classe de mon fils. Une réunion destinée à faire un bilan de cette première période passée au CP. Une sorte de rendez-vous entre les parents et l'enseignante, pour faire le point !
Et y en avait besoin !
J'en profite pour vous donner un tas d'astuces pour aider votre enfant à réussir son CP !




Un POINT SUR la fatigue de nos enfants :

Pour nous, le bilan est plutôt positif. Même si on ressent quand même de la fatigue en fin de période (normal!). Mini Loulou a plutôt hâte d'être en vacances. Les cernes apparaissent sur son visage signe qu'il a besoin de repos. Mais sinon, tout s'est bien passé durant ces deux premiers mois de CP ! Je dois bien avouer que notre petit loup est un privilégié. D'abord parce que notre ville a choisi des horaires plutôt similaires à l'ancien rythme scolaire, et puis parce qu'il ne mange pas à la cantine, et n'est pas obligé de rester aux temps péri-scolaires étant donné que nous avons la possibilité de nous libérer pour le récupérer.
Et de notre temps, c'est un luxe !
Alors c'est vrai qu'il a de la chance de n'aller à l'école que pour les temps de classes et n'a pas a subir les organisations diverses entre éducation nationale et mairie pour être "gardé".

ATTENTION : conseil de la maîtresse, pendant les vacances, continuez à coucher vos enfants tôt, à heure régulière... Un petit écart est possible, bien sûr, mais ne les habituez pas à se coucher tard... Les vacances sont faites pour récupérer...

Et vous ? Quel bilan tirez-vous de cette semaine à 4 jours et demi?


Un POINT SUR le temps passé aux devoirs au CP :

Selon les communes, la journée est longue, surtout au CP, où les enfants adoptent un nouveau rythme de travail, totalement différent de la Maternelle. Ils doivent rester assis en classe, écouter, travailler et les temps de jeu, de repos et de décontraction ne sont réduits qu'aux 20 minutes de récréation. Les apprentissages aussi se font plus complexes, et leur attention doit être plus soutenue.
Alors en ce qui me concerne, le soir, je ne force pas la dose côté devoirs.
Lors de la réunion, l'enseignante a bien insisté sur le fait que les devoirs doivent être faits de manière orale, pas plus de 15 minutes, et sont en général de la "redite" par rapport aux cours vus en classe. Souvent des exercices de lecture (préconisés par les programmes officiels), l'important est qu'il revoient ce qu'ils ont vu en classe pour assimiler  les leçons sans en faire trop.
L'enseignante (et je suis entièrement d'accord avec elle) a bien insisté sur le fait de ne pas faire plus que les devoirs demandés par la maîtresse. Surtout ne pas refaire les fichiers, ne pas imposer un travail lourd à votre enfant alors qu'il a déjà fait sa journée lui aussi. Ne vous improvisez pas maîtresse (même si vous avez l'impression que c'est votre rôle de Maman).
Donc 15 minutes de devoirs et c'est tout ! Les devoirs doivent être considérés comme "un coup de main" d'un parent vers son enfant, c'est un "acte scolaire qui va dans le prolongement de l'école" (références prise ici)
Préférez l'amener au parc pour qu'il ait l'occasion de se défouler !




Un POINT SUR vos habitudes du week-end :

Pour ma part, je ne refais pas travailler Mini Loulou sur ses cahiers et fichiers, surement pas !(et pourtant, en ancienne maîtresse, j'en ai les capacités). Cependant, je laisse à la maîtresse le soin de faire son travail, avec sa progression, ses méthodes...En gros, l'école reste à l'école, hormis pour les devoirs.
Tant que votre enfant n'est pas en grande difficulté, je ne vois pas l'intérêt de refaire les exercices. Les notions non acquises seront vues et revues en classes sous diverses formes pour que tous les enfants aient acquis la compétence. NO Panic!
Et puis, je crois sincèrement qu'il vaut mieux passer son week-end à jouer, sortir et faire du sport qu'à travailler. Vous travaillez, vous, le week-end ? Non ? Et bien vos enfants aussi ont besoin d’échappatoire...
C'est la meilleure façon de dégouter votre enfant de l'école et des apprentissages.
Alors laissez à la maîtresse ce qui se rapporte à l'école et concentrez-vous sur le bien-être de votre enfant... Jouez avec lui, sortez avec lui, faites du sport avec lui, et ne lui imposez pas encore et encore de la concentration et de l'attention (qui, entre nous soit dis, sont sources de disputes et de tensions au sein de la famille).

Et c'est là, que Le Blog d'une Maman (im)Parfaite vous amène un tas d'idées sorties en famille chaque vendredi !

Et ne perdons jamais de vue que le week-end est fait pour se reposer. Alors oui ! Évidemment, on profite des Idées Sorties du blog, mais on pense aussi à se reposer, à faire la grasse matinée ou une bonne sieste en famille.

  

Un POINT SUR le relation enseignant-famille :

Souvent, voire même très souvent, les enseignants, surtout à l'école élémentaire, coupent un peu le lien entre la famille et les enseignants. Il n'y a plus cette relation privilégiée qui nous rassurait tant à la maternelle. A présent on laisse nos enfants au portail, sans pouvoir discuter avec la maîtresse et le soir on les récupère,parfois tard,  alors que l'enseignante est parfois déjà partie.
Pas moyen de savoir comment votre enfant évolue au sein de l'école .
Alors surtout, n'hésitez pas à prendre rendez-vous avec la maîtresse. Demandez un entretien, même court, avec elle pour faire un bilan. En fin de période (c'est à dire avant les vacances), c'est impeccable. Tous les enfants ne sont pas en grande difficulté, tous ne connaissent pas des soucis de comportement...mais il y a toujours des points de détails à retravailler pour que votre enfant ne perde pas pied au CP.
Et puis, pour les mamans inquiètes, parfois quelques mots suffisent à apaiser vos craintes et à libérer votre enfant du poids de vos inquiétudes.
Enfin, dernière recommandation, considérez l'enseignant comme un allié et non comme un ennemi. L'enseignant est un partenaire primordial dans l'évolution de votre enfant, alors autant avoir une relation saine avec lui. Famille et école sont des collaborateurs. Il faut savoir discuter et partager pour évoluer.




Un POINT SUR les aides possibles au CP :

Lors de cette réunion, j'ai trouvé la maîtresse admirable tant elle a été capable de nous donner des pistes multiples pour aider nos enfants à réussir au CP.
Alors je partage tout cela avec vous :


- Si votre enfant a du mal à se concentrer 
 (il se lève, bouge beaucoup, parle ou discute avec ses copains...), il a besoin d'aide pour rester attentif au discours de la maîtresse qui aborde des sujets importants.

POUR L'AIDER à se concentrer


  • Jouer avec lui, notamment à des petits jeux de société.Elle nous a donné une tonne de jeux exploitables pour aider votre enfant à se concentrer ...
Dans la Gamme Djeco ou Hasbro Jeux : Piratatak , Gorilla ... ou des classiques comme Puissance 4 et Qui est-ce ?

PUISSANCE 4
      
Qui Est-Ce ?


  • Mais aussi des Puzzles (à faire ensemble ... au moins 100 pièces au CP)
  • Le Jeu des Dames (c'est un jeu qu'ils peuvent aborder au CP et qui aide à la concentration)
  • Les Jeux de cartes comme la bataille, la réussite, le mistigri...
  • Et la célèbre collection de Livres "Où est Charlie" qui aiguise le sens de l’observation de votre enfant
  • Et n’oublions les fameux jeux  tels que Les Légo, les Kapla ou encore les Mécano qui demandent précision et concentration.

Et surtout jouez AVEC eux... c'est en s'imprégnant de votre comportement calme, concentré et attentif qu'ils reproduiront ce schéma à l'école. C'est par imitation que nos enfants se construisent.





- Si votre enfant est déjà entré dans la lecture (il ne sait pas encore lire mais connait quelques mots outils et commence à déchiffrer...)

POUR L'AIDER à lire :
  • Multiplier les sources de lecture chez vous...livres, magazines, journaux...
  • Lire davantage de livres à votre enfant en l'insérant dans la lecture (lors de votre 1ère lecture, vous lisez seul, pour que votre enfant s'imprègne de l'histoire, puis aux lectures suivants -du même livre- faites le lire dès qu'il peut lire ou reconnaître un mot)
  • Partout, tout le temps, incitez votre enfant à s'intéresser aux écrits (panneaux, panneaux publicitaires, livres, journaux, étiquettes...) 
  • Partagez des lectures très simples. Collection :"Je suis en CP" (avec des aides à la lecture et des thèmes probants pour des enfants de 6 ans)/ "Monsieur-Madame / Petit Ours Brun (même si les histoires sont très simplistes, vos enfants prendront un plaisir à fou à déchiffrer) : Collection "Les mini Castor"... et surtout n'oubliez pas de parler du livre ensemble pour vous assurer que votre enfant a compris l'histoire (parce que savoir lire c'est déchiffrer et comprendre)
 
Tout est bon pour lire à condition de ne pas les "gaver" ...il ne s'agit pas de les dégoûter de la lecture mais plutôt de partager leurs réussites.




- Si votre enfant a des difficultés en mathématiques (il ne connaît pas encore bien la numération et galère avec les chiffres...)

POUR L'AIDER à compter et à se repérer sur la bande numérique :

  • Le faire participer lors de vos achats et manipulations avec la monnaie (c'est un excellent moyen de leur apprendre à compter ...)
  •  Le faire participer à des petits jeux mathématiques du quotidien (compter, additionner, soustraire, reconnaître des nombres...dans votre vie quotidienne)
  • Jouer à des petits jeux qui aident à l'apprentissage de la numération : petits chevaux, jeux de dés, jeu de l'oie, loto ou bingo...


L'important, pour aider nos enfants, quel que soit leur problème, c'est de passer par le jeu. Une activité ludique sera beaucoup plus probante qu'une activité "scolaire". J'insiste, nous parents, nous ne sommes pas les enseignants. 
L'important c'est d'encourager nos enfants à réussir et non de les "obliger" à réussir. 
Donnons leur les moyens d'y arriver !



2 commentaires:

  1. comme tjs un article riche et intéressant! Bravo pour ton boulot! bon nous on en est pas encore la mais je note toutes ces bonnes idées!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci !
      Ce sont des idées puisées lors de cette réunion et dans ma petite carrière d'instit.
      Je trouvais le sujet intéressant, parce qu'avec nos enfants, moi la première, on ne sait pas comment agir en ce qui concerne l'école !

      Supprimer

Merci pour votre commentaire ! Laissez votre prénom !