jeudi 10 avril 2014

Bobonne en a Ras le bol !!!!!!

Je vous en parlais déjà hier, dans un billet légèrement humoristique et sarcastique (si vous l'avez raté c'est ici), mais en écrivant ce billet je ne pensais pas qu'il puisse avoir un tel écho dans ma vie aujourd'hui.

J'ai tout envoyé valser. Je suis sortie de mes gonds. J'ai pleuré. J'ai déposé mes armes. Je me suis livrée. J'ai dit la vérité. J'ai avoué mes faiblesses, mon ras le bol, ma colère, ma fatigue.
Je suis une femme qui a beaucoup de ressources, je tiens assez bien le coup en général, je gère (comme je dis souvent). Sauf qu'il y en a marre de gérer. Marre de tout contrôler. Marre de faire à la place des autres au prix de sa santé (un petit clin d’œil à ma Kinésio...je crois que la séance de la semaine dernière fait effet).


Quel est le problème allez-vous me dire ...?

Je passe ma journée dans les corvées. 

 
Et pour vous illustrer mon quotidien, rien de mieux que de vous décrire ma journée d'aujourd'hui...Mais pour cela, petit retour en arrière (jusqu'à dimanche). 
Dimanche, nous avons eu une journée de 14 heures de boulot. Autant vous dire que j'étais fatiguée, épuisée et que j'ai laissé de côté toute tache ménagère.
Lundi (mon seul jour de congé de la semaine), j'ai décidé de ne pas m'occuper de la maison, ni du ménage, ni de rien...juste du plaisir parce que ras le bol de faire la boniche. Mais lundi soir, j'ai été rattrapée par les corvées.
Mardi, pas de corvées non plus, j'en n'avais pas envie. J'ai laissé le tas de linge propre là où il était et je me suis occupé d'aller travailler et d'écrire sur le blog.
Mercredi, pas le choix, c'est la journée course-poursuite après le temps (qui coure décidément beaucoup plus vite que moi). Je n'ai rien pu faire. Ajouté à cela un licenciement à la pizzéria qui a déjoué toute notre organisation : obligés de licencier un salarié, de le remplacer à pied levé, de faire garder Enzo en urgence...le top. 
Et aujourd'hui, ben il a fallu rattraper le temps perdu. Il a fallu garder Enzo à la maison ce matin (parce qu'à cause de notre changement de programme d'hier soir nous l'avons récupéré à 23h00) en l'occupant à ranger sa chambre (avec mon aide bien sûr), il a fallu aller bosser (faire les préparations, la mise en place de la salle, de la terrasse), il a fallu faire manger Enzo, il a fallu assurer le coup de feu avec un enfant de 6 ans dans les pattes (25 couverts, et je suis seule en cuisine), il a ensuite fallu faire la vaisselle pour 25 couverts, une quinzaine de desserts et autant de verres, et quand je suis enfin rentrée à la maison à 15h00 il a fallu faire le repassage (que je n'avais pas fait depuis le début de la semaine et qui s'était accumulé sur le panier), il a fallu aller chercher Enzo à l'école et quand il est rentré nous avons fini de ranger sa chambre (y avait un bordel inimaginable, il a avait renversé et mélangé tous ses rangements) et enfin j'ai fini par l'aspirateur et la caisse du chat

Je suis épuisée, fourbue, j'ai l'impression que des cernes poussent à vue d’œil sur mon visage, que mon dos se courbe et que mes nerfs se tendent.
Bien sûr, toutes mes journées ne ressemblent pas à ça, mais disons que je suis sans cesse en train de passer après les autres et j'en ai marre.

Alors comment vous faites-vous ?

Est-ce que vos maris ou enfants vous aident à la maison ? Et que font-ils pour vous aider?
Est-ce que vous vous faites aider par des femmes de ménages ou aide au repassage ? J'y pense sérieusement...pour me dégager du temps...pour être plus tranquille...parce que je gère vie professionnelle et vie familiale à 100 à l'heure.
Est-ce que vos enfants rangent leur chambre ? Seuls ? 
Est-ce qu'ils en mettent partout dans la maison ?
Est-ce qu'ils ont des rangements spéciaux qui aident au rangement ?
Est-ce que vous travaillez aussi ? Combien d'heures par semaine ? 

Bref, toutes les questions que je me pose au quotidien parce que je dois ABSOLUMENT trouver une solution avant le burn out.

 

A midi, pendant le service, j'ai fait mes pizzas en ayant quelques larmes. J'étais à bout. D'autant plus que le midi, on se rajoute une charge de travail en plus avec Enzo qui n'a pas sa place dans l'atelier (ça aussi va falloir trouver une autre solution).
Je n'en pouvais plus. Les clients, la charge de travail à gérer avec un timing précis, Enzo qui refuse de se caler un moment pour nous laisser travailler et qui fait monter la pression, la vaisselle qui s'accumule et mes projets pour la journée qui s'amenuisaient au fur et à mesure que le temps passait.

Je ne sais pas quoi faire pour que la situation s'améliore. 
Etre la boniche des autres n'a rien de stimulant, bien au contraire. Je veux bien être là pour eux, et tenir ma maison rangée, mais faut abuser. 
Les chaussures vont DANS le placard et non devant.
Le linge sale va DANS le panier à linge sale et non devant.
La vaisselle sale se range DANS le lave-vaisselle et non dans l'évier.
Le blouson se range DANS le dressing et non sur le canapé.
Les jouets se rangent DANS les tiroirs concernés et non jonchant le sol de la chambre (génial les légos pieds nus)
Les rouleaux de papier toilettes vides se jettent DANS la poubelle.
Le gel douche vide pareil.
Le linge qu'on a à peine sali se range DANS la chambre et non sur les chaises de la salle à manger.
...bref, je pourrais donner des exemples à l'infini. Et malheureusement, au boulot c'est pareil puisque je bosse avec des hommes. 

Tu m'étonnes !


Que me conseillez-vous ? Je suis ouverte à toutes propositions...sauf celle de "l'île déserte" j'aime pas les voyages !...


J'ai bien une idée...

20 commentaires:

  1. Je faisais la mm constatation depuis ce w.end, d'autant que la semaine je suis seule, Stan ne gère rien du tout.
    Donc oui, panier a linge sale qui déborde, celui du linge a repasser n'est pas jaloux, je te prendrai bien une photo des chambres des enfants mais ça me déprime (et pourtant ils sont ''grands'')
    J'ai l'impression de passer après tout le monde... pour tout, même pour aller me coucher j'ai l'impression de devoir demander la permission
    C'est pas faute d'optimiser les 24h quotidiennes vu q le réveil sonne a 5h30 et q je suis pas couchée avant 23h mais bon...
    Donc je carbure au Rescue et je respire a fond.
    Courage ma Gogole ! On t'aime

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis navrée de voir que chez toi, c'est pareil. Mais si c'est le lot de chaque femme, pourquoi est-ce que je craque là ?
      Pourquoi les hommes n'optimiseraient pas (eux aussi) leur journée.
      Le pire c'est qu'il ne faudrait pas grand chose : juste qu'ils rangent ce qu'ils dérangent. Parce que faire le ménage, c'est une chose, le repassage aussi, mais ramasser chaque matin le pyjama de l'un et les chaussures de l'autre, nettoyer le lavabo plein de dentifrice, faire le tri dans les fringues jonchant les chaises...c'est juste insupportable.
      Si chacun faisait un peu ça éviterait à bobonne d'être bobonne.
      Pour le rescue, j'en ai pris hier aussi, j'ai cru que j'allais craquer. En plein service.
      Mais ça ne résoud pas tout.
      Tu en as parlé à Stan toi ?

      Allez bisous ma Gogole, et courage à toi aussi !

      Supprimer
    2. Ah, je suis célibataire depuis 4 ans et en fait c'est le bonheur !!!! Merci d'écrire vos galères, parfois je doute et je me dis que je me remettrais bien en couple ! ERREUR ! Ils sont tous pareils ! J'ai déjà donné... Ils sont pressés de se caser, mais c'est logique: ça n'est bénéfique qu'à l'homme... enfin à partir du moment où on travaille ^^ Donc je passe mon tour, la génration suivante sera peut-être mieu que celle-à, mais je ne pourrai pas en profiter, en attenadant, dès que je sors du taf: j'ai du temps pour moi et ça c'est inestimable !!! COurage les filles, et si vraiment c'est trop horribe: le divorce, la garde alternée et au moins une semaine sur 2 c'est pour votre pomme !

      Supprimer
    3. Roooo lol, quand même Jeanne, je ne vais pas en venir au divorce, même si parfois c'est intenable. C'est un billet humoristique qui est finalement le quotidien de chaque femme. C'est l'jeu !
      En tous cas je suis ravie de lire que vous, vous avez trouvé la solution ;-)

      Supprimer
    4. pourquoi est-ce que ça devrait être notre quotidien à nous les femmes ?
      Je ne comprends pas on vit tous dans une maison, on doit tous mettre la main à la patte !! non ?
      si je vivais seule ça ne me dérangerait pas de nettoyer le bordel ou ce que j'ai pu salir ou faire mon ménage à moi personnellement toute seule alors je ne comprends pas que sous prétexte que je suis mariée et maman je dois me taper ce que les autres salissent etc etc ... perso je ne travaille plus car j'ai une maladie qui m'a mise en invalidité mais comme ma maladie est invisible à l'oeil et pourtant la fatigue chronique type épuisement en sont les symptomes principaux avec les douleurs .. et bien personne à la maison ne me prend vraiment au sérieux et ne m'aide !! alors ma fille qui a 19 ans je lui demande tu pourras m'aider à faire ci ou ça mais toujours c'est "oui oui" mais il faudrait que j'attende la st Glinglin alors je finis par le faire car quand je demande qu'on me fasse qq chose c'est pas dans 2 ans ! ça ils ne comprennent pas !! Moi aussi ras le bol de chez ras le bol !! je suis pas une bonniche et vous non plus !!

      Supprimer
  2. Coucou toi... je te conseille encore un conseil de famille. Tu leur explique clairement les choses...s ils continu tu va faire un born out et la ils n ont plus personne pour tout faire et tout gerer... alors gentillement tu explique a gab et a enzo qu il vont faire les taches de la femme de maison. C est a dire tout ce que tu te tape...et toi tu fera le role de l homme et ce durant un mois car une semaine c est trop facile... et au bout d un mois tu feras le point et s ils ont mis de la bonne volonte a ce moment la tu reprendras quelques taches mais en aucun cas toutes les taches... courage car cela ne va pas etre facile mais c est le lacher prise en pleine action.... Bises. Tiens moi au courant. Tes hommes vont me detester...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou ; j'ai essayé cette méthode ou moi aussi j'ai craqué et j'ai fais un vie ma vie, mais au bout d'un mois il a bien compris le truc, il m'était 10 plombe à faire un truc de 10mn, alors j'ai repris la main pour qu'on puisse avoir du temps ensemble... Et de temps en temps j'envoi un signal d'alarme, ca réagit plus ou moins pendant quelques temp puis ca repart !

      Supprimer
    2. Le pire c'est qu'ils sont malins les hommes. C'est vrai Céline Consolino, je les vois déjà faire les taches ménagères à deux à l'heure...Et puis y a un truc qui ne changera pas, c'est LEUR vision de la propreté, du rangement, du nettoyage. Du coup, le jeu de vis ma vie est faussé dès le début. Nous, on souhaite avoir une maison clean (quoique ce ne soit pas impeccable chez moi), un maison rangée, une maison aérée, une maison accueillante...mais eux, ils s'en tapent de ça ! Alors sur ces bases là, comment leur demander de faire ce que nous faisons ...???
      J'ai eu une discussion avec Gab hier soir (genre à minuit et demi), ils doivent, Enzo et lui, faire des efforts, regarder autour d'eux et ne pas passer leur temps à foutre le bordel. Il faut qu'ils s'investissent dans la vie de la maison.
      Ca va etre chaud !
      Bisous et merci pour vos conseils et votre soutien!

      Supprimer
  3. Juste une question ton mari il fait quoi pendant le temps que toi tu fais cela ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. S'il est là, il m'aide, mais il est plus souvent absent que présent au moment du ménage. Parce qu'il a ses contraintes ou sa passion (la pêche).
      Le problème c'est davantage qu'il n'y a pas de rangement instinctif, dès qu'il y a un truc qui traine. Il ne voit pas ce qui est sale, ce qui est en désordre...

      Supprimer
  4. Et de penser à tout, pour ma part je pense que c'est ce qui m'épuise le plus... il faut penser à tout ! Organiser tout pour pouvoir passer des moments ensemble, qu'est ce qu'on va manger ce soir, ce we, penser à faire les courses sur le net ; aller les chercher, les ranger... J'aimerais tant avoir l'esprit libre d'un homme qui rentre à la maison et qui n'a rien à penser à part à lui ! et je suis sure que le mien ne s'en rend même pas compte... Heureusement ... ou pas ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois en effet que tu touches du doigt le problème le plus important. C'est vrai que nous les femmes on pense à tout, on organise tout. Parce que les hommes ne le font pas mais aussi parce qu'on est comme ça. C'est dans nos gênes. Du coup, ça ne laisse pas de place aux hommes pour prendre des initiatives puisqu'ils savent qu'on gère. Dur de trouver l'équilibre.
      Mais cela dit, c'est vrai que nous sommes sans cesse en train de penser à tout ... c'est épuisant.

      Supprimer
  5. Tiens tu vois un exemple flagrant ! la seule chose pour laquelle j'ai décidé de ne pas m'occuper c'est de la copropriété, et tout ce qui va avec, réunion... il y avait la réunion le 10 Avril, il me l'a dit, j'ai entendu mais je ne l'ai pas noté, ni dans ma tête, ni sur l'agenda, et bien il a oublié et il s'en ai rappelé hier... oups ! Et la réaction, tu aurais pu me le rappeler quand même !!! Haaarrrrrr ! Ces hommes !!!!

    RépondreSupprimer
  6. Voilà c'est un excellent exemple, faudrait avoir une tête comme un agenda, pour nous et pour eux aussi. Faut pas abuser !!!!!

    RépondreSupprimer
  7. Maman de 2 filles ado, j'ai pété les plombs ce soir. Petit retour en arrière : femme de marin depuis plus de 20 ans, maman depuis 18 ans, jamais de répit avec un mari absent plus de la moitié de l'année et qui ne s'investit pas dans l'éducation des enfants quand il est là. J'ai décidé de divorcer et je l'ai quitté en emmenant mes filles puisque j'en ai la garde depuis janvier 2014. Sauf que je croyais pouvoir profiter d'un peu de répit un week-end sur 2 mais nos filles ont peur de s'ennuyer chez leur père et lui ça l'arrange qu'elles ne viennent pas l'embêter... Hier levée à 6h comme tous les jours, grosse journée de travail, rentrée à 20h, préparation du repas et en même temps je fais réciter la leçon de la plus jeune... et à table nouvelle dispute entre les frangines, suis prise à partie mais je manque de force pour m'énerver et je quitte la table. Décidée à ne plus me faire exploiter, la nuit portant conseil, je contacte leur père ce matin et lui demande de gérer le quotidien et la crise d'adolescence de nos 2 filles juste pendant le prochain week-end. Ce soir je rentre à 19h30, prépare le repas et à table, me fais littéralement agressée par ma fille de 18 ans qui veut me faire passer pour une mère indigne... et là je craque, leur dis qu'elles me font ch***, que je suis épuisée et que pour la première fois depuis 18 ans, je demande juste à être tranquille 2 jours (même pas 3 parce que le lundi de Pâques, monsieur n'est pas dispo). Résultat de mon pétage de plomb ? ma fille aînée me dit que je n'avais qu'à pas faire des gosses et la cadette me fait la gu**le... Mais ce week-end j'aurai 2 jours à MOI depuis ces 18 dernières années et j'en suis ravie !!!

    RépondreSupprimer
  8. Comme je te comprends, et encore je suis très très loin du compte. 18 ans que tu dois tout gérer, c'est juste intolérable. Le Papa devrait assumer ses enfants et t'épauler un peu.
    J'espère que ces deux jours te feront du bien !
    Et pour tes filles, faut avoir une discussion corsée avec elles, elles doivent se mettre (un peu) à ta place... Mais malheureusement, à leur âge, il y a plus d'ingratitude que de compréhension. Elles te comprendront un jour, en tous cas, tu te dois de prendre ces deux jours pour toi sinon tu vas craquer.
    Bon courage !!!!!
    Tiens nous au courant !
    Bizzz

    RépondreSupprimer
  9. Bonsoir ton post date de longtemps mais effectivement ce soir à bout de force je me retrouve dans tes mots, je suis à bors de la crise de nerf. surtout tes dernières ligne c'est bluffant ! Pourquoi les chaussures ne sont jamais rangée à leurs place pourquoi le salon sert de dressing ? Comment as tu résolu ton problème?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir, oui effectivement, le post date ... mais malheureusement, c'est toujours d'actualité chez nous, même si ça va un peu mieux quand même. Ouf !
      Ma solution : taper une crise de nerf un peu plus souvent que d'habitude histoire de les remettre à l'ordre plus souvent. Sinon, je fais mon ménage le lundi, c'est un rituel, tout le monde met la main à la patte... et quotidiennement, on prend un petit moment tous ensemble pour ranger vitesse éclair !
      Bon courage ! Les hommes sont comme ça, ils ne voient pas le bordel qui regne dans la maison, à nous de leur donner les consignes !

      Supprimer
  10. Il est vrai que c'est difficile de trouver quelques heures dans notre organisation du quotidien pour nettoyer la maison. En revanche, ce qui a été un réel gain de temps a été mon aspiration centralisée. Je gagne malgrès tout toujours un peu de temps :)

    RépondreSupprimer
  11. Il faut bien trouver un moment pour nettoyer notre maison sinon on va vivre dans un dépotoire et c'est pas le but.

    RépondreSupprimer

Merci pour votre commentaire ! Laissez votre prénom !