vendredi 10 juin 2016

Futures Mamans, choisissez votre date !

Ce matin je me réveille avec le sourire aux lèvres (voire le fou-rire) quand je découvre mon mari recroquevillé sur le canapé (en slip), sa raquette de tennis électrifiée sur le torse et une coupelle de citron à ses côtés.
Je me gosse, je me marre. Forcément.


Afficher l'image d'origine



Il a passé la nuit (et je dis bien la nuit) à être réveillé par le timide tintement d'un moustique assoiffé de sang. Torche d'I Phone éblouissante, raquette en main, une fois debout sur le lit, une fois foulant aisément les rideaux dans l'espoir de faire déménager son ennemi numéro 1, ou parfois rôdant dans la chambre comme un lion en cage prêt à dégainer son engin de la mort et à smasher. Jeu, set et match !

N'oublions que pendant ses ébats guerriers il en oublie complètement que moi, à côté, je dors paisiblement, me foutant totalement des bourdonnements ridicules d'un  moustique tigre insignifiant. Je ne parle même pas de la piqûre. Je ne ressens aucune douleur, aucune démangeaison ... et même si ça venait à me gratter, je saurais faire face à ce désagrément somme toute ridicule quand on a connu l'accouchement.

L'été est arrivé. Et ces con**** de moustiques viennent empoisonner mes nuits. Eux, ne me gênent pas mais c'est mon mari qui, lui, fait de mes doux rêves de gigantesques cauchemars grandeur nature : lampe torche en pleine tête, bruit, vociférations, allumage intempestif des lumières, va-et-vient et le doux bruit "électrique" de cette saleté de raquette qui tourne à plein régime.

Afficher l'image d'origine
www.killmoustik.com


Dites-moi que vous aussi vous vivez ça ! Dites-le moi !


Mais ce qui m'impressionne finalement (outre l'égoïsme épatant de l'Homme qui a peur du moustique et qui se fout de te réveiller 30 fois par nuit, quitte à te piétiner dans ton lit parce qu'il aura vu le moustique, là, juste au dessus de toi ... par chance, il ne m'a pas encore claqué découvrant l'horrible bête posé sur moi). Donc je disais que finalement, ce qui m'étonne le plus c'est cette capacité à percevoir ses sons monochromes (le "zzzzzzzz" du moustique planant dans la chambre) alors qu'un homme (un vrai, un "à l'ancienne", le mâle quoi) est incapable de percevoir le son strident et affolant de son enfant qui pleure la nuit.

Non mais c'est vrai ! Rappelez-vous les nuits, les "quelques nuits" passées debout à bercer, nourrir, changer ou consoler votre bébé... Il était où votre mari là ? Il dormait profondément ? Comme un bébé ?
Voire même il ronflait ... n'entendant pas le moins du monde vos appels "au secours" pour prendre le relai.
Il était où là ? Il pionçait comme une mer** vous laissant le mauvais rôle en prétextant qu'il avait le sommeil lourd, qu'il n'entendait pas le petit, qu'il fallait le réveiller ... (mais bon sang, vous avez essayé de le réveiller n'est-ce pas ? Mais enfoncé dans son matelas, la bave à la bouche et le corps lourd comme une pierre...il n'avait pas conscience qu'un bébé vivait "aussi" la nuit).

Donc si on récapitule depuis le début. L'homme est un gros dormeur et n'entend pas son enfant qui pleure (que dis-je qui hurle!). Il a le sommeil lourd, voire mortel (si si à certains moments il paraissent morts). Et en gros c'est pas de leur faute s'ils ne se lèvent pas pour aider. C'est une question de physiologie. L'Homme dort plus, et plus profondément. Alors que la mère, elle, ne vit que par le souffle de son enfant et a le sommeil si léger qu'elle l'entend bouger dans son lit... Bref... l'Homme et la Femme sont bien différents et ne peuvent pas gérer les mêmes situations.

Sauf qu'en y réfléchissant bien, l'Homme est bousculé dans ses habitudes de gros dormeur lorsque le moustique sournois et malin s'insinue dans ses nuits. Là, votre mari devient noctambule et affine tout à coup son ouïe aux déplacements subtiles du piqueur fou.
Et nous, les femmes, avons cette capacité à dormir coûte coûte, sachant pertinemment que la petite bête ne tuera pas la grande (notez que cette devise ne fonctionne pas avec les autres insectes). Qu'une piqure de moustique c'est rien, que ça gratte que si on gratte en définitive. On a également cette technique infaillible qui consiste à protéger nos oreilles du bruit du moustique avec nos cheveux et de retomber dans les bras de Morphée aussi sec.

Alors en analysant cette situation, je trouve une morale à notre histoire de couple... Si nous avons à choisir notre date d'accouchement, privilégions le printemps (voir fin mai) et laissons le soin aux papas de se lever la nuit et de s'occuper à la fois du moustique et du bébé affamé...Vous voyez le rapport ? Avez-vous compris la technique ?
L'été approchant, les moustiques font leur grand retour et sont gourmands. Ils réveilleront certainement votre homme ... et entre deux coups de raquette, ils entendront bébé et iront s'en occuper.

C'est un conseil  : procréez courant septembre et laissez les moustiques envahir votre petit nid d'amour... votre mari gérera la situation puisque, là, son sommeil s'allège !
Et pour être tout à fait complète, si votre époux peut également élire domicile dans le canapé c'est encore mieux... comme ça vous n'aurez même pas l'occasion d'être réveillées.
Pensez-y !


6 commentaires:

  1. Offre de prêt au particulier sérieux E mail: creditparticulier8@gmail.com Ce message est destiné aux personnes qui ont besoin d'un prêt particulier pour reconstruire leurs vies. Vous êtes à la recherche d'un prêt pour d'augmenter vos activités soit pour un projet ou pour acheter un appartement, mais vous êtes sur la liste noir ou votre dossier a été refusé à la banque.Je suis un particulier je donne des prêts allant de 2.000 à 1.000000 € à toutes les personnes en mesure de remplir les conditions. Mon intérêt est de 2% par an.Si vous avez besoin d'argent pour d'autres raisons, n'hésitez pas à nous contacter pour plus d'informations. merci de me contacter via E-mail: creditparticulier8@gmail.com Pas Sérieux s'abstenir svp

    RépondreSupprimer
  2. Ohh c'est super article ! Merci pour vos informations très utiles pour ma femme. J'adore votre blog.

    RépondreSupprimer
  3. C'est intéressant. J'ai lu presque 10 articles sur votre blog et ce sont tous très adorables! Et Je vais sans doute relire plusieurs fois pendant mes temps morts. Merci et bonne continuation!

    RépondreSupprimer
  4. C'est intéressant! Je vous comprend bien, les problèmes avec des maris sont toujours les mêmes! Et nourrire un enfant c'est jamais facile, notament pour les femmes. Mais vous et toutes les femmes sont géniales! Vous êtes braves!
    J'espère que vous êtes toujours souriants et que vous avez plein de bonheur dans votre vie!

    RépondreSupprimer
  5. Il semble que vous avez parlé toutes mes pensées! Je suis dans la même situation que vous et après la lecture de votre article, j'ai vous mieux compris. Allez, courage! Un jour vous recevrez plein de bonheurs avec votre famille!

    RépondreSupprimer

Merci pour votre commentaire ! Laissez votre prénom !